Guide du débutant sur le fonctionnement de la sauvegarde dans le cloud avec Amazon S3

Amazon S3 peut signifier «service de stockage simple», mais trouver comment commencer avec cela peut sembler tout sauf. Cela est principalement dû au fait que S3 a été conçu pour aider les développeurs à créer des outils de cloud computing et n’est que l’un des 70 services différents inclus dans la plate-forme Amazon Web Services (AWS).


Au cours de ce guide, nous vous donnerons un bref aperçu du fonctionnement du stockage avec Amazon S3 et de sa configuration. Nous allons également vous montrer comment vous pouvez construire votre stratégie de stockage et de sauvegarde dans le cloud autour de S3 avec un minimum de travail en utilisant un logiciel d’intégration convivial comme celui développé par CloudBerry Labs.

Régions, classes et tarifs Amazon S3

Parmi les services de stockage cloud, peu ont autant de régions de centres de données – 14 – dans le monde qu’Amazon S3. En effet, Amazon S3 est construit sur la même infrastructure que celle utilisée par la plateforme d’achat Amazon.com.

L’avantage de pouvoir choisir une région près de chez vous est qu’il diminue la latence, ce qui se traduit par des transferts plus rapides vers et depuis le cloud. Un deuxième avantage clé de l’utilisation de S3 est que vous n’êtes facturé que pour ce que vous utilisez. Cela permet de rendre S3 beaucoup plus évolutif que de nombreuses autres options de stockage cloud, comme Backblaze B2.

Avant de commencer à configurer S3, vous devez bien sûr comprendre les frais. Ce qui est bien, c’est que vous n’êtes facturé que pour ce que vous utilisez, ce qui permet de contrôler les coûts. Dans le même temps, ne pas comprendre comment les frais sont accumulés peut entraîner des surprises désagréables.

Amazon facture à la fois un stockage fixe par gigaoctet et un taux d’utilisation pour diverses transactions. Les tarifs varient selon la région mais pas beaucoup, sauf en Amérique du Sud où ils sont environ le double.

Voici un aperçu des tarifs de l’Est américain (Virginie):

ÉtageStandard par gigaoctetStandard – accès peu fréquent par gigaoctet
50 premiers To / mois0,023 $0,0125 $
450 To / mois0,022 $0,0125 $
Plus de 500 To / mois0,021 $0,0125 $

«Standard» et «standard – accès peu fréquent» sont deux classes de stockage différentes proposées par S3. Les classes de stockage vous permettent de contrôler encore plus les coûts en réduisant les taux de stockage de base pour les données auxquelles vous n’avez pas souvent besoin d’accéder.

Il existe une troisième classe de stockage S3 appelée stockage à redondance réduite qui diminue le nombre de copies de vos données stockées. De plus, il existe un service de stockage cloud distinct appelé Amazon Glacier conçu pour l’archivage et la reprise après sinistre.

Pour les frais d’utilisation, tous les téléchargements sur Amazon S3 sont gratuits. Les extractions sont facturées par gigaoctet et par mois:

Coûts de récupération des données Amazon S3

1 Go par mois gratuit
Jusqu’à 10 To par mois0,090 USD par Go
40 To suivants par mois0,085 USD par Go
100 To suivants par mois0,070 USD par Go
350 To suivants par mois0,050 USD par Go

Amazon facture également l’utilisation pour d’autres transactions, bien que si vous utilisez uniquement S3 pour la synchronisation ou la sauvegarde, vous n’aurez jamais à vous en préoccuper.

la normeStandard – accès peu fréquentAmazon Glacier
PUT, COPY, POST, LIST requêtes0,005 $ pour 1000 demandes0,01 $ pour 1 000 demandesN / A
GET, toutes les autres demandes0,004 $ pour 1000 demandes0,01 $ pour 10 000 demandesN / A
Transition du cycle de vieN / A0,01 $ pour 1 000 demandes0,05 $ pour 1 000 demandes

Configuration d’Amazon S3

Avec cela à l’écart, configurons-nous avec Amazon S3.

Étape 1: Connectez-vous à la AWS Management Console

Pour commencer avec S3, rendez-vous sur la page de la console AWS et cliquez sur le bouton «se connecter à la console».

Vous serez redirigé vers la page de connexion où vous pourrez vous connecter ou créer un compte AWS. Si vous avez déjà un compte Amazon.com, vous pouvez simplement vous connecter avec ces informations d’identification.

Maintenant que vous êtes connecté à AWS, vous devez trouver S3 parmi les 70 services et plus disponibles. Vous pouvez parcourir les listes sous «tous les services» pour le trouver sous la rubrique «stockage», ou tapez simplement S3 dans la barre de recherche en haut de la page.

Vous serez envoyé à la console de gestion S3, où vous pourrez configurer votre stockage cloud en créant un compartiment de stockage.

Deuxième étape: créer un compartiment de stockage

Avec AWS, par défaut, tout compte peut créer jusqu’à 100 compartiments de stockage cloud. Si vous avez besoin de plus, vous pouvez soumettre une demande d’augmentation de limite de service.

Cliquez sur le bouton «créer un compartiment» pour commencer.

Vous serez invité à entrer un nom pour votre ensemble et à sélectionner une région.

Tout nom que vous entrez doit être unique, ce qui signifie que les comptes détenus par d’autres personnes ne peuvent pas porter le même nom. De plus, Amazon applique les conventions de dénomination conformes au DNS dans toutes les régions, sauf dans la région Est des États-Unis..

Voici les règles de dénomination compatibles DNS selon Amazon:

  • Les noms des compartiments doivent comporter au moins 3 et pas plus de 63 caractères.
  • Les noms de compartiment doivent être une série d’une ou plusieurs étiquettes. Les étiquettes adjacentes sont séparées par une seule période (.). Les noms de compartiment peuvent contenir des minuscules
  • lettres, chiffres et tirets. Chaque étiquette doit commencer et se terminer par une lettre minuscule ou un chiffre.
  • Les noms de compartiment ne doivent pas être formatés en tant qu’adresse IP (par exemple, 192.168.5.4).
  • Lorsque vous utilisez des compartiments de type hébergé virtuel avec SSL, le certificat générique SSL correspond uniquement aux compartiments qui ne contiennent pas de points. Pour contourner ce problème, utilisez HTTP ou écrivez votre propre logique de vérification de certificat. Nous vous recommandons de ne pas utiliser de points («.») Dans les noms de compartiment.

La région que vous sélectionnez déterminera dans quel centre de données votre compartiment est conservé. Choisissez une région proche de vous pour des vitesses plus rapides.

Une fois que vous avez terminé, cliquez sur le bouton “Suivant” pour configurer les propriétés de votre compartiment.

Il existe trois propriétés clés que vous pouvez définir maintenant ou ultérieurement:

  • Versioning: conservez plus d’une copie d’un objet afin de pouvoir revenir aux états précédents en cas de modifications indésirables, de corruption, etc..
  • Journalisation: créez un accès au rapport de suivi pour surveiller les événements de stockage dans le cloud
  • Tags: attribuer des marqueurs aux compartiments pour faciliter le suivi des rapports

Ensuite, vous pouvez définir des autorisations pour permettre à d’autres personnes de lire ou d’écrire dans votre compartiment S3.

Les autorisations peuvent être définies pour les «objets» et les «autorisations d’objet». Les objets sont des fichiers ou des dossiers. Les autorisations sur les objets activent ou désactivent les capacités de lecture et d’écriture de la liste de contrôle d’accès (ACL), ce qui permet également aux autres de contrôler les autorisations.

La dernière étape consiste simplement à revoir tout ce que vous avez défini.

Si tout semble correct, cliquez sur «créer un seau».

Troisième étape: ajouter des données à votre compartiment

Maintenant que votre compartiment est créé, vous pouvez commencer à y stocker des données. De retour sur votre page d’accueil S3, cliquer sur votre nouveau bucket vous permettra de le faire.

Vous serez redirigé vers une interface de gestion de votre bucket avec quatre onglets en haut: objets, propriétés, autorisations et gestion. Pour le moment, nous resterons sur l’onglet objets.

Cliquez sur le bouton «commencer» en bas de l’onglet. Une fenêtre contextuelle s’ouvrira qui vous guidera à travers les étapes de téléchargement.

La première étape nécessite que vous cliquiez sur le «bouton Ajouter des fichiers». Vous pouvez ensuite parcourir votre système de fichiers pour rechercher et télécharger des fichiers.

Vous ne pouvez télécharger qu’un seul fichier à la fois et ne pouvez pas télécharger de dossiers. Ainsi, le processus sera lent si vous gérez votre stockage cloud S3 de cette façon. Nous aborderons ce problème sous peu, alors restez avec nous.

L’étape suivante vous permet de définir des autorisations et est identique à l’étape pendant le processus de création de compartiment. La troisième étape consiste à définir les propriétés.

La propriété de classe de stockage vous permet de changer votre compartiment de standard à standard-inactif, à redondance réduite.

Le chiffrement vous permet de choisir si Amazon chiffre ou non vos données au repos dans le cloud. Il existe deux options: une clé principale S3 ou une clé principale Amazon KMS. KMS est le service de gestion de clés d’Amazon. Pour un coût, il vous permet de créer et de gérer vos propres clés de chiffrement pour des raisons de sécurité et de conformité supplémentaires.

Cliquez sur «Suivant» pour revoir vos paramètres avant de télécharger votre contenu en cliquant sur le bouton de téléchargement. Le processus devrait être assez rapide. Nous avons mesuré des vitesses comprises entre 1 Mo / s et 1,5 Mo / s, ce qui est mieux que la plupart des services de stockage cloud.

De retour sur la page principale, vous pouvez également créer des dossiers sous l’onglet objets pour organiser votre espace de stockage cloud.

Propriétés, autorisations et onglets de gestion

Une fois que vous avez stocké les données dans S3, vous pouvez ajuster les propriétés et les autorisations que vous définissez à tout moment en visitant les onglets de chaque catégorie.

L’onglet des propriétés comprend quelques éléments supplémentaires dont vous voudrez être conscient. Il s’agit notamment de l’hébergement de sites Web statiques, de la surveillance des événements et de la copie de données dans différentes régions Amazon S3.

Un quatrième onglet appelé «gestion» comprend des options de gestion du cycle de vie. La gestion du cycle de vie vous permet de transférer automatiquement des données d’une classe de stockage à une autre. Par exemple, le transfert de fichiers du stockage standard vers Amazon Glacier, qui est utilisé pour l’archivage.

Vous pouvez également définir des données à supprimer automatiquement. Les transactions de transfert et de suppression peuvent être configurées pour se produire en fonction d’un ensemble de règles que vous définissez.

L’onglet de gestion contient également des outils d’analyse, de mesure et d’inventaire.

Outils d’intégration tiers pour la gestion des données

Bien que la configuration des compartiments Amazon S3 se révèle assez facile, après tout, devoir sauvegarder un fichier à la fois ne fonctionnera pas pour la plupart des gens. Contrairement aux services de stockage cloud et de sauvegarde cloud classiques, il n’y a aucun moyen depuis la console S3 de synchroniser ou de sauvegarder automatiquement plusieurs fichiers. C’est là que de bons logiciels tiers sont utiles.

Vous pouvez trouver des logiciels pour une utilisation à la maison et au bureau de différents degrés de coût, de performances et de fonctionnalités. Nous utiliserons peut-être le développeur le plus reconnu et un favori personnel à titre d’exemple: Cloudberry Labs.

Licences et tarifs CloudBerry

Bureau gratuitDesktop ProWindows Server
CoûtGratuit29,99 $119,99 $
Sauvegarde du système de fichiers
Sauvegarde d’image
Chiffrement et compression
Limite de stockage (extensible)200 Go1 To1 To

Cloudberry Labs produit deux types de logiciels différents qui s’intègrent à Amazon S3:

  • CloudBerry Explorer: déplacez et gérez des fichiers depuis votre bureau. Permet une gestion en masse du contenu au lieu de télécharger un fichier à la fois
  • CloudBerry Backup: automatisez la sauvegarde du disque dur de votre ordinateur. Configurer une sauvegarde basée sur un fichier ou une image

Nous n’entrerons pas dans les détails de ces capacités de ces outils ici, mais jetons un coup d’œil à leur facilité d’intégration avec S3 en utilisant CloudBerry Backup comme exemple. Si vous souhaitez plus d’informations, consultez notre examen CloudBerry Backup.

CloudBerry Backup utilise un outil de bureau pour rationaliser vos processus de sauvegarde. Cet outil peut être utilisé pour automatiser la sauvegarde du disque dur et envoyer vos fichiers ou votre image disque non seulement à Amazon S3, mais à Azure, Google Cloud, Backblaze B2 et de nombreux autres services de stockage.

Une fois installée, l’intégration avec CloudBerry Backup prend quelques étapes mais devrait être gérable pour la plupart des utilisateurs grâce à un assistant de sauvegarde pratique.

Pour configurer la sauvegarde basée sur des fichiers, cliquez sur l’icône «fichiers» dans le coin supérieur gauche du logiciel. Cela ouvrira l’assistant et vous guidera à travers ce que vous devez faire.

Le deuxième volet de l’assistant CloudBerry Backup comporte un bouton «ajouter un nouveau compte». Cliquez sur ce bouton pour configurer une nouvelle intégration.

Vous serez invité à choisir votre plate-forme de stockage cloud. Cliquez sur l’icône pour S3 sur une fenêtre de connexion.

Avec Amazon S3, vous devez générer des clés pour activer cette connexion. De retour dans le portail AWS, cliquez sur le nom de votre compte en haut à droite et sélectionnez «mes informations de sécurité» dans le menu déroulant.

Sur la page suivante, cliquez sur la ligne pour «clés d’accès».

Cliquez sur le bouton «créer une nouvelle clé d’accès». Cela générera à la fois l’ID de la clé d’accès et la clé d’accès secrète dont vous avez besoin pour connecter CloudBerry Box à Amazon S3. Une fois que vous aurez fermé cet écran, vous ne pourrez plus récupérer votre clé secrète. Vous pouvez télécharger un fichier clé si vous le souhaitez pour la sauvegarde.

De retour dans la fenêtre d’intégration de CloudBerry Amazon S3, saisissez les clés dans les champs respectifs. Vous devrez également créer un nom d’affichage pour votre intégration et sélectionner le compartiment de stockage cloud Amazon S3 auquel vous souhaitez vous connecter dans le champ “nom du compartiment”.

C’est la partie difficile. L’assistant vous guidera à travers le reste des étapes, qui incluent la création d’un nom pour votre plan de sauvegarde, la définition des niveaux de cryptage, les options de transfert de fichiers et les notifications, et le choix des dossiers et des fichiers que vous souhaitez sauvegarder.

Si vous ne souhaitez pas sauvegarder en cochant des objets spécifiques, vous pouvez même définir CloudBerry Backup pour sauvegarder des fichiers en fonction du type de fichier, ce qui vous fait gagner du temps et vous assure de ne rien manquer..

Vous aurez des décisions à prendre mais le gain en vaudra la peine. À l’avenir, les données de votre appareil seront protégées dans le compartiment Amazon S3 que vous venez de configurer avec l’aimable autorisation de CloudBerry Backup.

Dernières pensées

Amazon S3 ne sera probablement pas la solution que la plupart des consommateurs à domicile voudront utiliser. 0,023 $ par gigaoctet par mois pour le stockage équivaut à 23 $ par téraoctet. Pendant ce temps, les services de stockage cloud comme Sync.com vous offrent 2 To de stockage pour 8 $ par mois. Les services de sauvegarde dans le cloud comme CrashPlan vous offrent une sauvegarde illimitée pour 5,99 $ par mois.

Cependant, S3 a ses utilisations, en particulier pour les entrepreneurs, les développeurs et les entreprises à la recherche de plus de flexibilité, de fonctionnalités et d’évolutivité. Bien que le service ne soit pas aussi facile à configurer que certaines options grand public, les avantages supplémentaires que vous obtenez en l’intégrant à de puissants logiciels tiers comme CloudBerry en valent la peine.

Nous aimerions connaître vos propres expériences de configuration d’Amazon S3 et les outils tiers que vous utilisez pour rationaliser votre processus de stockage. Alors, n’hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires ci-dessous. Merci pour la lecture.

Kim Martin Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
follow me
    Like this post? Please share to your friends:
    Adblock
    detector
    map